Le monde des affaires subit de profondes mutations, mais le client demeure toujours le roi, dont les besoins, exigences et attentes évoluent constamment, ce qui pousse les entreprises à innover et à se différencier pour offrir des produits et des services à haute valeur ajoutée leur permettant de se distinguer de la concurrence.

Dans ce contexte d’hyper concurrence, la logistique, ainsi qu’une meilleure gestion de la chaine d’approvisionnement se révèlent être des armes stratégiques de poids pour bien se positionner sur le marché.

Cependant, les petites et moyennes entreprises négligent ou utilisent mal les leviers logistiques, ayant pour conséquence un accroissement des couts opérationnels, qui nuisent aux marges de l’entreprise, augmentant ainsi la pression sur leurs flux de trésorerie.

On peut déduire par extrapolation, qu’une mauvaise gestion de la chaine d’approvisionnement peu significativement freiner la croissance et le développement des entreprises, mais également nuire au processus de la création de valeur.


Comment mettre en place une chaine d’approvisionnement efficace et performante?

Voici quelques conseils qui vous aideront à mettre en place un processus de gestion de la chaîne d’approvisionnement pour votre entreprise :

Encourager l’emploi et le développement des codes de langages commun basé sur les standards et normes internationaux

La communication est primordiale et est l’une des clés du succès, il est important de bien interagir avec les différents partenaires, que cela soit en aval (Clients) ou en amont (fournisseurs) de la chaine, afin de mieux identifier les besoins du marché, mais également en vue de détecter ses fluctuations.

“Sans langage commun, les affaires ne peuvent être conclue”

Confucius.

Mettre en place une stratégie d’approvisionnement

Consiste à planifier, à configurer, a aligne, et à déployer les moyens logistiques et opérationnels dans une perspective globale. La stratégie déployée doit répondre à des critères définies à l’avance pour satisfaire les contraintes critiques, et pour assurer la meilleure expérience aux clients, elle doit tenir compte des éléments suivant : le ou les marchés cibles, les produits cibles, le niveau de service exigé, le service à la clientèle, Les opérations, les actifs, la localisation et la taille, l’externalisation (faire ou faire faire), la distribution, l’intégration de la demande et des besoins clients, et pour finir l’alignement des objectifs marketing et de distribution.

Soigner le service à la clientèle

Une excellente expérience clients implique la mise en place de processus de suivi, de support, de retour et de gestion des conflits, dans le but de fidéliser et d’instaurer une relation de confiance avec les clients.

Maitriser ses propres processus

Une gestion efficace de la chaine d’approvisionnement implique une parfaite maitrise des processus internes, pour ce faire, une cartographie des processus doit être mise en place, et chaque processus doit être bien définie, bien détaillé (intervenants, responsabilités, taches, intrants, extrants, méthodes, etc.) et bien documenté.

Centraliser la gestion et le traitement des données, des informations, et des connaissances

Permet de piloter la chaine d’approvisionnement à partir d’une seule source de prévision de vente, pour faciliter la synchronisation et éviter les ruptures de stock ou les excès d’inventaires. Il est conseiller d’utiliser un ERP pour un gain en efficacité et pour une meilleure visibilité.

Construire une organisation supply Chaine intégré

un organigramme mal conçu peut être un frein au bon fonctionnement opérationnel d’une entreprise, car cela impact la gestion et la diffusion des données et informations. On conseil de privilégier l’attribution d’un responsable par processus, le responsable de la chaine d’approvisionnement doit être en mesure de coordonner et de planifier les activités suivantes : la gestion des achats, la gestion de la production, la gestion de la distribution, la gestion de la demande, et la gestion des couts logistiques.

Former des groupes de travail multidisciplinaire

Il est conseiller de former des équipes multidisciplinaires pour faire face aux défis, et pour résoudre les problèmes et favoriser l’innovation, cela permet d’aborder les problèmes sous des angles différents

Interagir et travailler avec ses partenaires d’affaires (Clients & Fournisseurs)

L’interaction a pour objectif d’augmenter la visibilité sur ce qui se passe dans le marché, et ainsi avoir un meilleur control sur ce qui se passe dans votre marché, de plus cela améliore significativement votre agilité et votre temps de réponse à la demande de votre marché.

Mesurer la performance et la piloter

La mesure de la performance doit être étroitement liée à la stratégie mise en place, pour qu’elle puisse être significative, il faut que les objectifs opérationnels soient alignés aux objectifs stratégiques. La performance se mesure sur 3 niveau : Financier, opérationnel, et social. Les indicateurs choisis doivent être SMART (Spécifique, Mesurable, Acceptable, Réaliste, Temporellement défini).



0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *